Le jardin Biodynamique des Happy Calyx Farmer, c'est quoi ?

carton-détude.jpg

L'approche sensible du vivant : un autre regard sur la nature

Si la biodynamie attire l’attention d’un public toujours plus large aujourd’hui, c’est parce qu’elle interroge tout autant qu’elle dérange. Une chose est certaine : elle questionne en profondeur notre conception occidentale de la science, de la nature et du vivant, en remettant directement en cause l’hégémonie de l’approche matérialiste/réductionniste du monde qui caractérise la culture du XXe siècle. Pour cette conception du monde (paradigme), il n’y a que la matière et les lois physiques qui façonnent la réalité (matérialisme), et tous les phénomènes peuvent être expliqués à partir de phénomènes plus simples de nature physique, tout comme on explique le fonctionnement d’une horloge par l’agencement ingénieux des roues dentées de son mécanisme (réductionnisme). Ainsi, nous vivrions dans un monde qui ne serait que le produit des interactions fortuites d’atomes, de molécules, de longueurs d’onde… et toute notre expérience intérieure-sensible faite de formes, couleurs, odeurs, sentiments, pensées, etc., ne serait que pure illusion.

Cette pensée a donné naissance à l’agriculture industrielle qui voit le sol comme un substrat inerte pour les engrais, la plante et l’animal comme des machines biologiques et génétiques manipulables à souhait, et l’être humain comme un agent économique. Bien que caricaturale, cette image n’est malheureusement pas très loin de bien des réalités actuelles, et la crise écologique et sociétale que nous traversons actuellement, montre les limites de ce système.