Mot-clé - abeilles

Fil des billets

08/08/2019

Bzzz, Bzzz, Bzzz ...

VUEA7352.JPG WVIB9053.JPG

Les tournesols font la joie des butineuses ...

27/04/2019

Les abeilles maçonnes !

IMG_0370.JPG IMG_1325.JPG

DES INSECTES SOLITAIRES TRAVAILLEURS ET AVIDES DE POLLEN

Au poil dru, noires et rousses et avides de pollen et de nectar – L’osmie cornue (Osmia cornuta) et l’osmie rousse (Osmia bicornis) comptent parmi les espèces d’abeilles sauvages les plus répandues d’Europe. Les abeilles maçonnes sont paisibles et solitaires: elles ne forment pas de colonies, ne produisent pas de miel, et chaque femelle pond ses propres œufs.

UNE POLLINISATION OPTIMALE POUR UNE RÉCOLTE PLUS LUCRATIVE

Comment les abeilles maçonnes permettent d’obtenir des fruits plus beaux et un meilleur rendement Qu’est-ce qui peut à la fois assurer aux arboriculteurs une meilleure récolte avec une grande proportion de produits Premium et prévenir les pertes de production dues au mauvais temps en période de floraison? Dans la pollinisation des cultures de fruits et de baies, les abeilles mellifères, pourtant volontiers utilisées, se heurtent rapidement à leurs limites naturelles. Elles ne volent que par temps ensoleillé et à des températures de 12 degrés et plus; par temps venteux, elles ne sont pas non plus disponibles pour la pollinisation. Tolérantes au froid, les abeilles maçonnes en revanche assurent un bon taux de pollinisation même par temps frais et pluvieux. Leur technique de récolte particulière assure, en plus d’une pollinisation efficace, un pourcentage plus élevé en produits Premium aux proportions parfaites.

Avec les abeilles maçonnes, vous vous assurez:

  • un meilleur rendement
  • plus de produits Premium pour les fruits à pépins et à noyau et les baies
  • plus d’indépendance par rapport à la météo et aux pollinisateurs sauvages
  • moins d’efforts

Accroître la bio-diversité fonctionnelle:

IMG_3025.JPG

Certaines espèces d'abeilles maçonnes en France - surtout les espèces Osmia cornuta et Osmia rufa - sont les abeilles solitaires les plus faciles à 'domestiquer'. Elles font leurs nids hors-sol dans les tunnels et émergent au Printemps. Vous les trouverez autour des arbres fruitiers, dans les jardins mais aussi dans les grandes villes.

En général, elles préfèrent faire leurs nids aux abords d’une source de nectar, de pollen et de boue humide. Après avoir choisi leur zone selon ces trois critères, leur périmètre ne dépasse pas 250 mètres pour éviter de rester éloigner d’un tunnel ouvert.

Elles risqueraient d’exposer leur nidification à la concurrence et aux prédateurs. Cela explique en partie, leur rapidité fulgurante. Chaque femelle travaille pour elle-même, elle est seule responsable de sa lignée génétique chaque jour de sa vie.