Mot-clé - semis

Fil des billets

03/04/2020

En avril au jardin:

e0a41d6b1a_129650_canonique-p1.jpg

Semez toutes les plantes qui ne craignent pas les petites gelées de mai en prévisions des repiquages de plants (salades, choux, poireaux, etc...). Maintenez l'humidité aux semis récents. En pleine terre et sous voile semez des cucurbitacées et le maïs doux (les variétés les plus précoces).

22/03/2020

Semis Jour "Fruit"

90590474_2700224570201260_9043627651222208512_n.jpg

Les semis réalisés en jour "Fruit" le 29 février sont en pleine croissance.

Les courgettes, potimarrons, concombre, melons, tomates profitent de la chaleur de la serre pour faire de beaux sujets trés prometteurs.

29/02/2020

Les semis du Samedi #1

87777767_2685027638387620_1570521544164114432_n.jpg 88248394_2685027828387601_228495751955611648_n.jpg

Aujourd’hui, c’était plantation des premiers semis de l’année. En jour « Fruit », on sème les courges, butternut, tomates, courgettes, aubergines, melons pour avoir de beaux légumes ! Tous les contenants sont bons pour y positionner quelques graines : coquilles d’œufs, godets de récupération, ou rouleaux de papier toilettes !

27/04/2019

Lune croissante et décroissante:

croissance et decroissance.jpg

Distinguer la lune croissante de la lune décroissante est de la plus grande simplicité, puisqu’il suffit de remarquer l’évolution quotidienne de la forme du disque lunaire durant la lunaison (environ 29,5 jours).

La lune est croissante de la nouvelle lune à la pleine lune, en passant par le premier quartier. Cela dure environ 14,5 jours. Autrefois, on parlait de “lune jeune”.

La lune est décroissante de la pleine lune à la nouvelle lune, en passant par le dernier quartier.Là aussi, cette évolution s’étire sur 14,5 jours. Les anciens jardiniers parlaient de “lune vieille”.

Accroître la bio-diversité fonctionnelle:

IMG_3025.JPG

Certaines espèces d'abeilles maçonnes en France - surtout les espèces Osmia cornuta et Osmia rufa - sont les abeilles solitaires les plus faciles à 'domestiquer'. Elles font leurs nids hors-sol dans les tunnels et émergent au Printemps. Vous les trouverez autour des arbres fruitiers, dans les jardins mais aussi dans les grandes villes.

En général, elles préfèrent faire leurs nids aux abords d’une source de nectar, de pollen et de boue humide. Après avoir choisi leur zone selon ces trois critères, leur périmètre ne dépasse pas 250 mètres pour éviter de rester éloigner d’un tunnel ouvert.

Elles risqueraient d’exposer leur nidification à la concurrence et aux prédateurs. Cela explique en partie, leur rapidité fulgurante. Chaque femelle travaille pour elle-même, elle est seule responsable de sa lignée génétique chaque jour de sa vie.